Le Monde à L’envers

AgnesCollet_LeMondeALenvers_RectoVerso_V3_SITE

Présentation du spectacle

Mélodiste hors pair, Agnès Collet chante avec un plaisir évident,
offrant le chatoyant bouquet de ses chansons cueillies au bord des chemins de la vie,
la musette remplie à fleur de peau d’humour et de poésie. Chanter, c’est lancer des
bulles d’espoir ou d’amour. Accompagnée de talentueux musiciens, dans une variété de
genres musicaux (folk-blues, jazz, tango, rockabilly), cette fille du Nord aux
cheveux de feu nous entraîne dans un voyage
musical, rythmé, poétique et drôle.

Distribution :

Spectacle chanson avec :
Agnès Collet (voix, guitare, ukulélé)
Mathieu Serradell ou Charlotte Gauthier (piano)
Xuan Lindenmeyer ou Valérie Picard (contrebasse)
Eric Dambrin (percussions)
Durée : 1h15

 

CLIQUEZ >>>>> L’ALBUM À ÉCOUTER, ET EN VENTE <<<<< CLIQUEZ

La pochette de l’album

AgnesCollet_pochette_album_Lemonde_a_lenvers copie

Articles de presse :

Agnès Collet a sorti en 2008 un très bel album «Le Monde à l’Envers».
Sur scène, on découvre une femme pleine de contrastes qui étonne et
déroute à chaque chanson. Souriante et tonique, elle sait charmer,
avec une belle aisance vocale, dans des styles musicaux très différents.
Agnès nous vient du Nord, mais avec ce tempérament de feu, ce contact
avec le public, elle a tôt fait d’installer une chaleur communicative.
Petit Format – Centre de la Chanson

Les mots décrivent les sentiments, les mélodies racontent l’émotion.
Tout ça avec beaucoup d’humour, parfois un zeste d’autodérision, mais
l’acidité du propos n’empêche jamais la rondeur des notes. La voix est
belle, tour à tour douce ou exaltée. Parfois elle pousse le cri très loin,
mais la tendresse est toujours là.
Dernières Nouvelles d’Alsace

Agnès Collet nous a mis la tête à l’envers avec la plupart des chansons
de son dernier album « Le Monde à l’Envers » et nous a entraînés dans
des paysages mélodiques irlandais, orientaux, sud américains avant de
se déchaîner dans un rock endiablé sans jamais rien perdre de sa poésie
et de son humour. Sa voix a des inflexions qui ne sont qu’à elle et
témoigne d’une grande maîtrise vocale.
Le Petit Journal

Agnès Collet a surtout un joli sens de l’écriture, servi par une
voix fluide et moins fragile qu’il n’y paraît sous l’émotion constante
qu’elle génère.
D. Pantchenko – Chorus